Le risque: clé du profit ou route vers l'échec, trouver l'équilibre parfait - FTMO
thumbnail
Successful Traders Stories

Le risque: clé du profit ou route vers l'échec, trouver l'équilibre parfait

Concernant la suite de notre série consacrée à l'évaluation des FTMO Traders à succès, nous avons examiné deux approches différentes du trading. En particulier, comment un Stop Loss mal défini est un risque même pour les traders potentiellement performants.

Bien que le premier trader ait démarré plus lentement et n'ait pas évité les pertes mineures, sa courbe d'équilibre est restée positive durant toute la période de trading. S'il n'y avait pas eu quatre positions perdantes le dernier jour, son résultat aurait pu être encore meilleur. Cependant, grâce à la grande cohérence des résultats, il a réussi à gagner de l'argent de manière très intéressante.

Sans surprise, le trader n'a eu aucun problème avec les limites de Perte Maximale Journalière et Perte Maximale pendant la période de trading et le rendement final de plus de 31 000 $ sur un compte de 200 000 $ est très satisfaisant. Le trader n'a eu besoin que de 8 jours de trading pour atteindre ce résultat et la lecture de ses statistiques prouve son savoir-faire (ou sa chance).

Le RRR moyen de 1,49 est assez bon et, combiné au taux de réussite élevé (74,51 %), il constitue pratiquement une garantie de rentabilité. En conséquence, le trader n'a enregistré qu'un seul jour de perte, et même le dernier jour mentionné, au cours duquel il a pris une série de positions perdantes, il a fini par réaliser un bénéfice de près de 6 000 $.

Le trader a ouvert 51 positions avec une taille totale de près de 289 lots, soit une moyenne de 5,5 lots par trade. Avec un compte de 200 000$, cela n'est pas excessif, mais la vérité est qu'il a souvent ouvert plusieurs positions sur un seul et même instrument à la fois. Néanmoins, le journal de trading montre que le trader a ouvert des positions plus petites au début et qu'il a augmenté la taille de ses trades au fur et à mesure que le solde de son compte augmentait, ce qui est un point positif. Nous sommes également satisfaits de la mise en place de Stop Loss pour toutes les positions

Le trader a parfois cumulé des positions perdantes, une approche qui n'est certainement pas recommandée pour les traders moins expérimentés. Etant donné que la perte du trader n'a dépassé qu'une seule fois les 3% sur la journée, nous pouvons conclure qu'il a mis en place une bonne gestion de risques ainsi qu'un bon money management au cours de cette période de trading.

Une autre situation que nous constatons régulièrement est que, dans certains cas, le trader a inutilement fermé des positions prématurément avant d'atteindre le TP (et parfois même en l'atteignant). Il est parfois préférable de ne pas être trop gourmand et de se contenter d'un bénéfice moins important. Cependant, de nombreux traders manquent inutilement des bénéfices potentiels à cause de cette approche et cela peut avoir un mauvais effet sur leur psychologie, les poussant à commettre des erreurs. Dans le cas présent, cela s'est finalement bien passé.

Le trader a ouvert des positions vendeuses et acheteuses et dans les deux cas il a pu réaliser des gains, il n'y a donc rien à redire sur ce point. Il en va de même pour le nombre d'instruments tradés : il a tradé 5 paires de devises, ce qui est un nombre raisonnable en termes de diversification et, en même temps, ce n'est pas excessif, ce qui permet au trader de suivre convenablement son évolution et ne pas s'y perdre.

Le second trader a connu une phase de crise au début de la période de trading, mais s'en est relativement bien remis. Au final, bien que sa courbe d'équilibre ne soit pas aussi "lisse" à première vue, il a réalisé encore plus de bénéfices que son collègue susmentionné, soit un peu plus de 33 000$ sur un compte de 200 000$. Son Consistency Score est également plus élevé.

Il a fallu au trader 10 jours de trading pour réaliser un profit de plus de 33 000 $, atteignant un RRR relativement faible (0,6). Cependant, il a été aidé par un taux de gain très élevé (80,60%). C'est un trader assez actif qui a exécuté 67 trades pour une taille totale de 327,3 lots, ce qui représente presque 5 lots par position. Avec un compte de 200 000 $, cela n'est pas considérable, et il a rarement ouvert plusieurs positions à la fois sur un même instrument.

Le plus gros problème que nous constatons est que la chute susmentionnée au début de la période de trading aurait pu entraîner la fermeture du compte du trader, car il était dangereusement proche d'enfreindre la règle de la Perte Maximale Journalière. Dans ce cas, le trader a tenu bon, mais il n'est pas rare que les traders enfreignent cette règle. La plupart du temps, cela est dû au fait que lorsqu'ils subissent des Stop Loss, ils ne prennent en compte que les pertes liées à la transaction elle-même.

Lorsqu'il ouvre des positions, le trader doit garder à l'esprit que, pour certains instruments, des commissions doivent encore être ajoutées à la perte potentielle. Il est également important de prendre en compte le fait que lorsqu'un trader effectue des trades pendant la nuit, il est susceptible de payer un swap, ce qui peut également augmenter sa perte.

Par ailleurs, il faut également prendre en compte les slippages, qui peuvent survenir sur les marchés pratiquement à tout moment. Certaines données inattendues peuvent même ne pas apparaître sur le marché, faisant considérablement évoluer le prix dans la "mauvaise direction", provoquant une perte bien plus importante que ce que le trader avait prévu. S'il réalise ensuite plusieurs trades perdants au cours de la journée, dans lesquels il risque environ 1 % de son compte, il doit être très prudent lors du dernier trade afin de ne pas dépasser la limite de la Perte Maximale Journalière.

Comme dans le premier cas, il s'agit d'un trader intrajournalier qui clôture la plupart de ses positions le jour même où il les a ouvertes, mais contrairement au premier trader, il a conservé certaines positions pendant la nuit. Là encore, nous devons féliciter le trader d'avoir fixé des Stop Loss sur toutes les positions, même celles qui n'ont duré que quelques secondes.

Ce second trader a également tradé cinq instruments, mais contrairement au premier, il a négocié la très populaire paire Or en plus des trois paires majeures et a tenté deux transactions sur la paire exotique dollar américain-peso mexicain. Il est également intéressant de noter que les deux traders ont enregistré les pertes les plus importantes sur des positions qu'ils ont ouvertes entre 16 et 17 heures de la plateforme.

À propos de FTMO

FTMO a développé un Processus d'Evaluation en 2 étapes pour trouver des traders expérimentés. Une fois l'évaluation réussie, vous pouvez obtenir un FTMO Account avec un capital pouvant aller jusqu'à $200,000. Comment cela fonctionne-t-il ?.